dimanche 20 novembre 2016

Décoquage 1302 cabriolet


Avant le décoquage , lors de la restauration de mes longerons , j'avais demandé à cricri de souder les longerons sur le châssis . Je m'étais dit :" maintenant c'est bon je serais tranquille jusqu'en 2050 ".

Quel con je suis , pour décoquer, il faut enlever toutes ces soudures.
Evidemment , c'est en dessous que ca se passe et de chaque coté .


En passant on se rend compte que le châssis aussi à des problèmes :(




Une fois fini , on enlève les écrous en dessous.Les deux vis sous le siège, les deux vis arrière à coté de l'amortisseur que l'on a du couper.

On essai de dévisser les 4 vis du train avant mais vu l'état , on coupe !  (photo du dessus)
Puis les 3 vis des amortisseurs avants .


Puis la vis de la colonne de direction 


Et les deux vis de la poutre à l'intérieur de l'habitacle (à coté du pédalier)

Voila et maintenant on décoque :)

Et bien non , l’arrière c'est nickel mais l'avant résiste ....
Après une heure de recherche , on trouve deux vis cachées en dessous du goudron de la roue de secours ....Yes , ça se lève mais , mais , mais , la boite de direction ne veux pas sortir ...
L'ancienne restaurateur (dit le boucher) a eu envie de souder une tôle sur le chapeau de gendarme afin que .....me faire c......

Vers 22h45 , enfin la coque se désolidarise du châssis :)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire